Quel type d’ampli home cinéma choisir pour son salon ?

  • Publié
  • Publié dans high-tech
  • Mise à jour
  • 8 minutes de lecture

Les nouvelles technologies désormais accessibles au grand public permettent de regarder un film dans son salon avec une qualité audio et visuelle comparable à celle d’une salle de cinéma. Le son et la manière dont il est perçu contribuent à créer les sensations d’immersion recherchées par les spectateurs. Pour obtenir les effets désirés, les enceintes placées stratégiquement dans la pièce méritent d’être utilisées au maximum de leur potentiel.

Vous souhaitez disposer d’un seul panneau de contrôle pour gérer l’ensemble de vos enceintes ? Vous souhaitez améliorer la spatialisation de votre installation pour une expérience immersive optimale ? Vous ne savez pas quoi faire et ne savez pas comment choisir ce genre de produits.

Dans cet article, nous allons faire le tour des particularités essentielles à savoir lors de votre choix pour votre futur amplificateur pour home cinéma. 

Qu’est-ce qu’un amplificateur home cinéma ?

Il sert de centre de contrôle au système sonore. Il est également appelé amplificateur AV ou amplificateur audio/vidéo. Sa fonction est de faire la connexion entre toutes les enceintes et caisson de basse du home cinéma, ainsi qu’aux nombreuses sources sonores ou vidéo de votre maison.

Par conséquent, il reçoit, décode et intensifie les signaux au travers des haut-parleurs. Il se distingue des amplificateurs stéréo classiques, qui sont limités à la diffusion sur deux canaux, car l’objectif de l’ampli est de communiquer avec les nombreux haut-parleurs et caissons de basse afin de répondre aux différentes technologies audio des appareils émetteurs.

L’amplificateur home cinéma utilise la technologie numérique tout au long de son fonctionnement et participe à la transmission visuelle vers votre TV ou les différentes sources.

Fonctionnement d’un amplificateur pour home cinéma ?

Fonctionnement d'un amplificateur home cinéma

Toutes les connexions des équipements de votre maison sont effectuées sur ce type d’équipement du home cinéma. C’est le produit par lequel les données audio et vidéo transitent de vos différentes sources de votre salon à celui de vos haut-parleurs.

Pour pouvoir traiter les différents formats et qualités de son et d’image, il dispose d’une variété de technologies. Dans le cadre de sa mission de valorisation des émissions sonores, il optimise chacune d’entre elles grâce à diverses techniques d’égalisation (égaliseur) et de spatialisation. L’équipement propose souvent des modes préprogrammés adaptés à des styles d’écoute particuliers.

Le système utilise une intensité équilibrée de chacun des canaux à alimenter lorsque l’information sonore est transmise aux enceintes. La performance est d’autant plus harmonieuse quand la capacité de l’amplificateur est proche de la puissance des satellites. Comme il complète un système de home cinéma, il doit être choisi en fonction des autres composants.

Comment choisir son ampli home cinéma ?

Pour faire un choix dans l’achat de votre amplificateur home cinéma, plusieurs critères techniques et financiers doivent être pris en compte :

Nombre de canaux de diffusion

Cinq enceintes et un caisson de basse constituent un système de home cinéma standard, bien que des haut-parleurs satellites supplémentaires puissent être ajoutés. Il est donc compatible avec les formats audio multicanaux DTS et Dolby Digital. Les aptitudes de chaque modèle sont représentées par une série de chiffres détaillant la quantité de haut-parleurs, de caissons de basse et d’éventuelles enceintes en plus. Il en résulte des formulations telles que, 5.1, 7.2 ou 9.1. Le premier chiffre correspond aux nombres d’enceintes et le second au nombre de subwoofer.

Puissance délivré et résistance (impédance)

Pour fonctionner correctement, l’amplificateur home cinéma doit délivrer plus de puissance que les enceintes. La capacité de l’équipement à alimenter chaque satellite est indiquée par le nombre de watts prévu pour chaque canal. L’impédance est un autre facteur qui contribue à l’évaluation de l’efficacité. L’intensité potentielle transmise aux haut-parleurs augmente lorsque l’impédance diminue. Un résultat satisfaisant est assuré par l’harmonie entre les deux composants ainsi que par la cohérence des facultés des haut-parleurs et de l’amplificateur.

Par exemple avec un ampli qui délivre 5 fois 150 watts pour des enceintes qui ont 100 watts de puissance chacune. L’amplificateur ne risque pas de surchauffer à fort volume. L’installation est donc cohérente !

Formats audio pris en compte

Outre la prise en compte de la puissance du système son et du rendement de chacune des  enceintes du home cinéma, c’est un aspect important à prendre en compte lors de votre choix. Le format audio doit être complet et multiple pour garantir l’effet surround et la spatialisation du home cinéma dans la pièce d’écoute. Les meilleurs home cinéma à l’heure actuelle restituent en Dolby Atmos et DTS:X.

Calibration automatique 

Pour les personnes n’étant pas expert dans le paramétrage de ses enceintes peut avoir besoin de ce genre d’outil. L’autocalibration permet d’obtenir un réglage optimal de chaque élément du home cinéma en fonction de l’emplacement d’écoute dans la pièce. Grâce à un microphone branché directement sur votre amplificateur et au logiciel d’analyse sonore inclus dans le produit, vous obtiendrez les meilleurs réglages acoustiques possible sans le moindre effort de votre part.

Décodage et qualité de la vidéo

Les performances de lecture vidéo sont tout aussi cruciales pour un amplificateur de home cinéma que le traitement audio. Vous bénéficierez donc d’une optimisation pour différentes résolutions et différents formats en fonction du modèle que vous choisirez. Si la 8K est de plus en plus prise en charge par les appareils, la 4K est encore couramment disponible. À l’heure actuelle, le Dolby Vision, HDR 10+ et HLG sont les qualités vidéo les plus hauts de gamme que vous pourrez trouver.

Connectique et appareils à connecter

L’amplificateur home cinéma est capable d’assurer la connexion avec différentes sources audio et vidéo. Chaque appareil numérique peut être connecté facilement grâce aux ports HDMI. Avant tout achat, il convient de déterminer le nombre de ports. Les lecteurs Blu-ray, les consoles de jeux et les téléviseurs intelligents sont évidemment compatibles avec cette technologie. L’ampli home cinéma prend également en charge la connexion de modules sonores, comme les platines DJ, par exemple.

Décodage des différentes connectiques audio

Cette exigence concerne les capacités de connexion physique de l’amplificateur. L’utilisation de plusieurs ports numériques HDMI compatibles au format ARC ou eARC, qui sont les protocoles les plus récents pour le décodage vidéo et audio haute définition, est parfaite. Les enceintes traitent le son via des connexions RCA utilisant la technologie analogique et optique que vous pouvez aussi retrouver. Sur certains modèles, l’ensemble du système de divertissement peut communiquer sans fil grâce à la technologie Bluetooth ou même WiFi pour une installation multiroom.

Design

Les amplificateurs actuels sont souvent fabriqués sur le même “moule”. Un boîtier rectangulaire qui est à peu près de même taille pour tous les modèles d’amplificateurs. La couleur de chacun ainsi que la texture peuvent varier. Évidemment, les amplis haut de gamme auront une finition parfaites qui ne fera pas trop “plastique” contrairement aux amplificateurs moins chères qui seront légèrement pénaliser au niveau de l’esthétique.

La commande vocal   

Certains systèmes sonores peuvent profiter d’avoir une commande vocale intégrée via Google ou Alexa. Cette particularité permet notamment d’accéder aux différents réglages à l’aide de votre voix. Malheureusement, peu de modèles existent encore sur le marché donc ne faîte pas seulement votre choix en fonction de cette fonction.

Le prix du modèle

Il est évident que le prix est un facteur important pour tout le monde. Malgré cela, n’espérez pas obtenir un son d’une qualité exceptionnelle avec un amplificateur à moins de 200 €. La différence de coût aura un impact sur la qualité du son restitué en règle générale, mais aussi sur le nombre de connectiques à votre disposition, et les diverses fonctionnalités d’encodage audio ou vidéo de l’appareil. A contrario, un modèle à 1000 € n’est pas obligatoirement utile à celui qui recherche simplement l’augmentation de la qualité sonore pour ses films ou série, mais qui n’est pas un audiophile expert.

Amplificateur avec fil ou sans fil

Le dernier critère à prendre en compte est la possibilité d’avoir un amplificateur home cinéma sans fil. Si l’installation d’un système filaire est une contrainte ou qu’elle n’est pas possible pour vous, cela peut être la solution idéale ! Avec l’avancée technologique de tel système, il est tout à fait possible de prétendre à ce genre de produits. Installation plus facile sans branchement, possibilité de positionnement simplifié, et augmentation du nombre d’enceintes dans le temps possible pour certain home cinéma. De quoi faire réfléchir !

Type d’amplificateur : Comment le choisir correctement ?