Napoléon de Ridley Scott : Quelles sont les incohérences ?

  • Publié
  • Publié dans film
  • Mise à jour
  • 5 minutes de lecture

Évalué à 2,3 sur 5 de la part du public sur AlloCiné, le Napoléon de Ridley Scott au budget de 130 millions de dollars a reçu un accueil très désappointant de la part des spectateurs. Alors que le film est critiqué par les experts pour son manque de réalisme historique, retour sur quelques petites incohérences relevées çà et là au sein de l’œuvre.

Napoléon ne tire pas sur les pyramides lors de la campagne d’Égypte

La bataille des Pyramides qui a lieu le 21 juillet 1798 est une victoire décisive de l’armée française d’Orient, commandée par Napoléon Bonaparte sur les forces mamelouks du sultan Mourad III. La bataille se déroule près du village d’Embaba, à environ 15 kilomètres au sud du Caire.

Contrairement à d’autres films sur Napoléon, le protagoniste ordonne à ses troupes de tirer sur les pyramides dans l’œuvre de Ridley. Cette scène est totalement fictive. En réalité, Napoléon n’a jamais intimé un tel ordre. Les pyramides étaient situées à une distance importante du lieu de la bataille. Il aurait donc été impossible pour les Français de les atteindre avec leurs canons.

Au contraire, Napoléon a montré son respect pour les pyramides. Il a même fait des fouilles archéologiques dans la région. En 1799, il a envoyé une expédition scientifique en Égypte, connue sous le nom de Commission d’Égypte. Cette expédition a permis de faire de nombreuses découvertes archéologiques importantes, dont la pierre de Rosette. La scène de la bataille des Pyramides dans le film de Ridley Scott est donc une pure invention. Elle est emblématique du film, mais elle est totalement contraire à la réalité historique. N’hésitez pas à faire une visite dans le musée Napoléon pour une immersion dans l’époque napoléonienne et apprendre l’histoire juste de l’empereur.

La reine Marie-Antoinette n’a pas été exécutée avec ses cheveux longs

La reine Marie-Antoinette est exécutée le 16 octobre 1793, place de la Révolution, à Paris. Elle est condamnée à mort par la Convention nationale qui vient de proclamer la République française.

Selon les témoignages de l’époque, Marie-Antoinette est conduite à l’échafaud avec ses cheveux coupés très courts. Cette pratique était courante pour les condamnés à mort afin d’éviter qu’ils se fassent pendre par les cheveux.

Dans le film de Ridley Scott, Marie-Antoinette est exécutée avec ses cheveux longs. Cette scène est donc une erreur historique. Il est possible que Ridley Scott ait choisi de montrer Marie-Antoinette avec ses cheveux longs pour des raisons esthétiques. Cependant, cette décision est contraire à la réalité historique. Marie-Antoinette a été exécutée avec ses cheveux courts, comme tous les condamnés à mort à l’époque.

Napoléon n’a pas été abattu par un tireur d’élite britannique lors de la bataille de Waterloo

La bataille de Waterloo qui a lieu le 18 juin 1815 est la dernière bataille de Napoléon. La France est vaincue par une coalition de puissances européennes et Napoléon est contraint de s’exiler sur l’île de Sainte-Hélène. Dans le film de Ridley Scott, Napoléon est abattu par un tireur d’élite britannique lors de la bataille. Cette scène est totalement fictive. Napoléon a effectivement été blessé à la jambe par un boulet de canon.

La blessure de Napoléon a lieu vers 16 heures, alors qu’il est en train d’inspecter ses troupes. Il est touché à la cuisse gauche, un peu au-dessus du genou. La blessure est grave, mais elle n’est pas mortelle. Napoléon est emmené dans son quartier général, où il est soigné par son médecin, Dominique-Jean Larrey. Larrey parvient à extraire le boulet de canon, mais la blessure est infectée.

Napoléon souffre de fortes douleurs et il est incapable de continuer à diriger la bataille. Sa blessure est l’une des causes de la défaite de la France à Waterloo. Elle le contraint à quitter le champ de bataille, et elle affaiblit son moral. Cette liste n’est pas exhaustive. Le film de Ridley Scott comporte de nombreux autres détails en désaccord avec l’histoire, dont ceux-ci sont les principaux.

Napoléon de Ridley Scott : Quelles sont les incohérences ?