Master Class avec Kim Chapiron : une première rencontre touchante et riche

La Factory était en effervescence lorsque Kim Chapiron a passé la porte de l’Actors Factory lundi 17 juin. Kim incarne beaucoup de choses qui nous paraissent essentielles comme l’importance de l’esprit de groupe ou la nécessité d’être spontané dans notre métier… Nos attentes étaient donc extraordinaires à l’approche de cette rencontre. Et Kim est allé bien au-delà de nos espérances.

Au cours de cette soirée, Kim a partagé avec nous nombre d’anecdotes de tournage et souvenirs personnels. Nous avons été sans cesse surpris par sa simplicité et la complicité qui s’est installée entre les acteurs du studio et lui. Nous étions tous impressionnés de le voir devant nous mais passé les cinq premières minutes, nous étions conquis par sa franchise. Nous avons tous été séduits par sa passion pour son travail de réalisateur et son enthousiasme à partager sa méthode de travail et sa vision du cinéma.

actors factory, studio d'acteurs, maison d'artistes

Nous n’avons pas pu nous empêcher aussi de remarquer les similitudes entre son discours et ce que Tiffany a coutume de nous rappeler.

Kim nous a parlé de la nécessité absolue d’être léger, de fuir la rigidité : on ne peut pas être carriériste dans notre métier. Si l’on force les choses pour aller dans une direction précise, on se retrouvera souvent au milieu de nulle part.  Au contraire, c’est en ouvrant les yeux aux opportunités qui nous entourent qu’on ira bien plus loin que l’on aurait imaginé. Comme Tiffany nous dit souvent : « Keep it simple ».

SONY DSC

Ensuite, il a insisté sur l’importance de nourrir l’artiste qui est en nous. Un acteur avec  une personnalité riche, nourrie de multiples horizons, aura bien plus de chance de créer des personnages qui seront riches à leur tour et donc passera bien mieux à l’écran. C’est une recherche qui ne s’arrête jamais: qu’est-ce qui me touche ? Comment cela me touche-t-il ? Pourquoi ?

La puissance d’avoir un groupe de personnes soudées a aussi été un sujet d’importance. Le collectif Kourtrajmé a eu une influence majeure dans la vie du réalisateur. C’est un thème auquel nous sommes également attachés à la Factory. Nous sommes une maison d’artistes qui se soutiennent les uns les autres:  » A dream you dream alone is only a dream. A dream you dream together is reality. » (John Lennon)

SONY DSC

Enfin, nous avons particulièrement apprécié le moment où il a parlé du côté médiatique de notre métier, ce qu’il appelle « la grande mascarade ». Il nous a conseillé de rester le plus neutre possible, que ce soit sur les réseaux sociaux ou les festivals de cinéma et de nous concentrer sur ce qui est vraiment important. Cela nous a fait sourire car nous retrouvions dans ce discours les conseils de Tiffany lorsqu’elle évoque le « bla bla » : être soi-même et se concentrer sur ce qui nous nourrit.

La liste exhaustive serait longue tant la soirée a été riche en rapprochements entre l’univers de Kim et le nôtre. Nous sommes sortis de cette rencontre comme en apesanteur. Sa vision du cinéma est extrêmement rafraîchissante et positive. Comme il le dit lui-même, il est de nature optimiste. Cela s’est ressenti tout au long de notre dialogue et nous a tous rempli d’une puissante énergie positive comme en témoignait l’atmosphère de la Factory à la fin de cette entrevue. Nous étions tous en ébullition, partageant les mille choses qui nous avaient marquées et que nous voulions énoncer à haute voix, comme pour s’assurer que nous n’avions pas rêvé cette rencontre magique. Comme l’a dit notre Camille Zénit, « c’est comme si on venait du même village ».

Je pense me faire la voix de chacun des acteurs du studio pour dire un grand merci à Kim Chapiron de nous avoir rendu cette visite que nous n’oublierons pas de sitôt. Il est désormais invité permanent à l’Actors Factory. En cette fin d’année, cette master class était un très beau cadeau qui nous confirme que nous sommes sur le bon chemin… Il n’y a pas de plus beau cadeau que l’espoir : merci Kim !

David Iribarren