Cindy Bobbio, entre court métrage historique et clip mythologique

Cindy Bobbio a connu une année prolifique ; avec des projets et des personnages très divers, elle ne s’ennuie jamais et se donne toujours à fond !

 

Le bouquet

Pour ce court métrage, la réalisatrice a pensé directement à Cindy, qu’elle connaissait déjà. Ainsi, Cindy a enregistré une scène du film, ce qui lui a officiellement valu d’obtenir le rôle.

Dans “Le bouquet”, Johanna va rendre visite à son mari, interné dans un asile. Elle tente d’établir un contact avec lui, mais ce dernier, hanté par les souvenirs de son frère Vincent Van Gogh, se montre particulièrement ombrageux.

 

Cindy incarne donc Johanna Van Gogh, la femme de Théo. Elle s’est renseignée sur la véritable histoire de cette femme, qui s’est battue pour que soit reconnu le travail de Vincent Van Gogh. Pour mieux plonger dans l’ambiance du film, notre actrice s’est également renseignée sur la période à laquelle ces personnages ont vécu.

 

16107983_10202742965772243_661825707_o

 

Cindy reconnait que le tournage était physiquement éprouvant. Il y avait un certain nombre de scènes violentes, et il fallait donc “les faire et les refaire” jusqu’à obtenir le ton juste et l’angle souhaité. Pour autant, Cindy s’est accrochée et grâce à un échauffement et une préparation émotionnelle intense, elle a pu être disponible et efficace lors des prises.

Ce court métrage a été réalisé par une équipe de l’ESRA.

 

Sorry Marie

C’est grâce à la newsletter cineaste.org que Cindy a obtenu le rôle dans ce clip.

Les réalisateurs l’ont contacté via Skype, et c’est à l’issue de cet échange qu’ils ont annoncé la bonne nouvelle à notre actrice.

“Il n’y a pas de dialogue dans le clip ; ils cherchaient vraiment une énergie particulière, et visiblement je correspondais bien !” affirme Cindy.

Le clip “Sorry Marie” a pour personnage principal Zeus, qui décide de s’attaquer et de tuer d’innocents humains. Lorsqu’elle s’en rend compte, sa femme Héra sort de ses gonds et se venge.

 

13308487_10207478734901325_3681571855483482571_o

 

Le rôle d’Héra est campé par Cindy. Un personnage qu’elle a adoré travaillé ! 

“C’était génial de plonger dans ce rôle de femme puissante, et dotée de pouvoirs magiques”. 

Le principal challenge pour elle était de se connecter authentiquement à ce sentiment de revanche, qui anime Héra dans le clip.

Le tournage fut un pur moment d’amusement pour Cindy ; elle a dû apprendre une chorégraphie de combat, ce qui lui a beaucoup plu, et le professionnalisme de l’équipe lui a permis d’apprécier pleinement ce moment.

 

Pour davantage d’infos sur Cindy et ses projets, rendez vous sur sa page pro : Cindy Bobbio

 

Newsletter bas de page